Merci à tous et meilleurs vœux 2015 !

Chers amis et partenaires de la Fondation,

En septembre dernier, nous avons présenté le plan d’actions de la Fondation pour l’Enseignement 2014-2016. Ce plan, très bien accueilli, est à présent mis en œuvre sur le terrain.

Cela est possible grâce au support de tous les partenaires impliqués dans la Fondation. Tout d’abord, les mécènes (entreprises, fondations et fédérations sectorielles) qui permettent, grâce à leur soutien financier, d’organiser les projets. Mais c’est aussi grâce à la participation active des réseaux de l’enseignement et des nombreux autres acteurs gravitant autour de l’école que notre action est désormais possible, pour un renforcement mutuel de l’école et de l’entreprise.

Nous le constatons chaque jour dans les projets, des liens se tissent et/ou se renforcent entre les mondes de l’école et de l’entreprise. Au-delà des organisations, se sont aussi des individus qui se parlent et se mobilisent, motivés pour concrétiser notre volonté commune d’impacter positivement les modes de fonctionnement sur le terrain. Les objectifs ? Revaloriser les élèves engagés dans les filières qualifiantes, trop souvent mal connues et dévalorisées, supporter pouvoirs organisateurs et directions d’écoles, et promouvoir esprit d’entreprendre et information sur les métiers pour contribuer à une meilleure connaissance des possibilités d’épanouissement de chacun.

Notre recette, vous la connaissez : expérimenter ensemble, dans des projets pilotes, mesurer ensuite nos actions puis tirer des conclusions, avant de mettre les « bonnes pratiques » ainsi mises en évidence à disposition de tous les acteurs du terrain. C’est ce que nous faisons, au travers des actions qui ont été retenues dans le plan d’actions 2014-2016.

Ainsi, dès le mois de mars 2015, des stages-pilotes pour enseignants, chefs d’ateliers et formateurs des CEFA (Centre d’Education et de Formation en Alternance), pilotés par un comité d’accompagnement mixte -regroupant entre autres des entreprises et fédérations d’entreprises, les instituts de formation continue des réseaux et inter-réseau, le Centre de Coordination des Programmes Européens, l’Inspection du qualifiant, la Direction des Relations Ecoles Monde du Travail- seront ouverts dans plusieurs entreprises parmi le groupe des mécènes de la fondation et des PME, … Des projets pilotes sont en cours avec les fédérations des réseaux d’enseignement et des entreprises pour apporter aux pouvoirs organisateurs et aux directions d’école un support sous différentes formes suivant les réalités rencontrées : renforcer l’apport de compétences extérieures dans les conseils d’administration d’écoles, support ponctuel des entreprises pour aider à rédiger des clauses techniques de cahiers des charges, ou encore aider à l’animation du projet d’établissement grâce aux interactions avec les acteurs socio-économiques et culturels autour de l’école.

La Fondation poursuit aussi ses rencontres avec les acteurs supportant l’esprit d’entreprendre et l’information sur les métiers, au travers de ses réseaux, en travaillant sur les bonnes pratiques et en faisant circuler l’information auprès de tous. Cela est possible notamment via ce bulletin d’informations (vous découvrirez d’ailleurs plusieurs articles sur ce thème dans cette édition) qui touche aussi bien les entreprises, que les écoles notamment via les fédérations d’entreprises et des réseaux de l’enseignement obligatoire…

La Fondation poursuit ses contacts avec les responsables politiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles et des Régions wallonne et bruxelloise, afin d’être en mesure de relayer au mieux les leçons à tirer de ses actions sur le terrain. L’action menée par la Fondation pour l’Enseignement, qui est l’émanation des acteurs du terrain (réseaux d’enseignement et entreprises), s’inscrit aussi dans un contexte politique, où s’affiche clairement l’ambition de renforcer l’emploi des jeunes (lutte contre le décrochage scolaire, garantie emploi pour les jeunes, cohérence entre Enseignement, Formation et Emploi).

2015 sera aussi l’année du Pacte d’Excellence pour l’enseignement obligatoire, proposé par le Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles, qui verra très probablement l’émergence d’un cadre adapté pour l’avenir. L’action de la Fondation pour l’Enseignement, à la fois chambre d’écho et terrain d’expérimentation pour de nouvelles initiatives, pèsera aussi certainement dans ce contexte.

Depuis la fin 2014, vingt mécènes supportent l’action de notre Fondation. Nous les remercions pour leur support et leur engagement à nos côtés dans les différents projets. Gageons que ce groupe d’élargira encore en 2015, afin d’être en mesure de démarrer et de gérer d’autres projets, et d’amplifier encore notre action à grande échelle.

Un compte Projet est aussi ouvert auprès de la Fondation Roi Baudouin, facilitant les contributions privées, permettant à chacun de soutenir financièrement notre action à titre privé, en bénéficiant d’une déduction fiscale. Cela complète les autres possibilités qui existent de soutenir la Fondation. Un soutien étendu de la Fondation est essentiel, non seulement pour nous donner les moyens de nos ambitions, mais aussi pour créer une ‘assiette’ la plus large possible dans la société.

A tous, nous vous souhaitons une année 2015 riche en nouvelles interactions et en découvertes, et nous vous fixons rendez-vous dans les mois à venir pour vous tenir informés des progrès réalisés grâce à votre soutien et votre implication.

A toutes et à tous, encore un grand merci pour votre soutien.   

Ensemble, nous relevons le défi !

Olivier Remels Luc Williame

Olivier Remels
Secrétaire général

Luc Williame
Président