Flux RSS

ECOLE-ENTREPRISE : Une nouvelle alliance

Ce vendredi 29 mai 2015 de 8.30 à 13.00, l’Aula Magna de Louvain-la-Neuve accueillera un événement organisé par la Ministre de l’Education Joëlle Milquet, placé sous le signe du rapprochement entre écoles et entreprises.

La Fondation pour l’Enseignement participera au panel de acteurs réunis pour y témoigner sur quelques bonnes pratiques mises en oeuvre sur le terrain et les leçons que l’on peut en tirer pour l’avenir… Pour découvrir le programme, cliquez ici.

Esprit d’entreprendre et jeunesse: un colloque pour débattre du sujet

 La Fondation pour l’enseignement participe au colloque « Entreprendre sa vie », organisé par Impulse Brussels (Agence bruxelloise pour l’entreprise)  le mardi 12 mai prochain.  L’objectif de cette confrontation d’idées est de contribuer à la mise en place de la politique de soutien à la jeunesse du gouvernement de la région de Bruxelles-Capitale, qui vise à investir davantage dans l’enseignement et dans la formation.

Il sera notamment question de la place de la pédagogie entrepreneuriale dans l’enseignement et du développement des postures entrepreneuriales dans l’éducation non formelle. Autant de thèmes qui sont au coeur des messages de la Fondation pour l’enseignement.

Olivier Remels, secrétaire général de la Fondation,  sera dans le panel de la deuxième table ronde de la journée (11h15) qui débattra du thème Vers une éducation à/pour/par lentrepreneuriat, avec Gaëlle Boulet (ministère de l’Enseignement obligatoire ), Vincent Bovy (Agence pour l’entreprise et l’innovation), Virginie Samyn (Ashoka Belgique) et Diana Filip (Junior Achievement-Young Enterprise) .

Entreprendre sa vie - mardi 12 mai 2015, 9h00-16h00 - BIP, rue Royale 2-4, Bruxelles (Belgique) - Inscription obligatoire.

Bruxelles: Journées portes ouvertes de l’enseignement qualifiant

Les écoles bruxelloises ouvrent leurs portes sur leurs options qualifiantes (technique de qualification et professionnelles). Cela se passera ce samedi 25 avril 2015, dans toutes les écoles de la région de Bruxelles-Capitale, tous réseaux confondus.

L’objectif: informer les futurs élèves et leurs parents sur les possibilités offertes par l’enseignement qualifiant en matière d'orientations, d’apprentissage, d'insertion professionnelle et de débouchés. Chaque école présentera ses différentes options de formations et les élèves profiteront de cette occasion pour présenter certaines de leurs réalisations.

 Pour de plus amples informations sur le programme des écoles participantes: www.jpo2015.info.

 

Dream Day 2015: à la recherche de ses propres talents

Chaque année depuis 1998, Step2you organise le Dream Day - pour rappel, Step2you est une cellule de l'asbl ICHEC spécialisée dans le développement de l'esprit d'entreprendre chez les plus jeunes (à partir de 10 ans). L’objectif de cette journée est de permettre à des groupes d’étudiants, de rencontrer, partout en Belgique, un professionnel passionné et passionnant, sur son lieu de travail ou dans leur école. Cette année, ce sont près de 10 000 jeunes de 16 ans ou plus qui participent avec leurs enseignants aux 250 rencontres programmées dans le cadre de cette journée.

Stages en entreprises: c’est parti!

Les premiers bénéficiaires du projet Entr’apprendre ont été briefés sur le déroulement de leurs stages d’observation et d’immersion en entreprises. Annoncé le 21 janvier dernier lors du Salon de l’auto, ce projet-pilote est résolument entré dans sa phase décisive.

Le projet Entr’apprendre est entré dans sa phase de concrétisation. Les enseignants et chefs d’atelier qui participent à ce projet-pilote de stages en entreprises ont été réunis ce mercredi 11 mars à Champion (Namur) pour une séance d’information. Les responsables des instituts de formation continue leur ont expliqué comment les étapes du projet allaient s’enchaîner et ce qu’on attendait d’eux à chacune d’elles.

Projet-pilote oblige, leurs rapports de stage et leurs suggestions seront indispensables pour faire évoluer ce concept novateur. A cet effet, ils ont été invités à intervenir à la fin de cette première phase dans le cadre d’une journée de bilan qui les réunira avec tous les acteurs du projet: la Fondation pour l’enseignement, les instituts de formation continue (IFC, FCC et Cecafoc), l’Inspection, les entreprises participantes et leurs fédérations sectorielles.

« Ce projet-pilote sera rapidement suivi par une réflexion sur les opportunités d’extension vers d’autres écoles, d’autres secteurs et d’autres entreprises, » a commenté Olivier Remels, secrétaire général de la Fondation pour l’enseignement.

Les stages proprement dits commencent très prochainement: le 17 et le 20 mars pour les premiers stages d’observation chez D’Ieteren Auto (Kortenberg), aux Ateliers de la Meuse (Liège) et à la STIB (Bruxelles). Les stages d’immersion suivent très rapidement: dès les 18 mars chez D’Ieteren Auto et le 23 mars aux Ateliers de la Meuse. Pour rappel, cette première phase implique près de 60 stagiaires issus de 17 écoles qui seront accueillis dans 8 entreprises de 5 sous-secteurs de l’industrie: automobile, construction métallique, maintenances mécanique et électrique et soudage.

Lancement du programme de formations continues en entreprise pour enseignants ce 21 janvier dernier au Salon de l’Auto

Les partenaires du projet de formations continues pour chefs d’ateliers, enseignants, formateurs Cefa étaient réunis ce 21 janvier 2015 au Salon de l’Auto, en présence de la Ministre de l’Education J. Milquet pour le lancement du programme de stages d’observation et d’immersion en entreprise.

Après une brève introduction du Président de Febiac, Monsieur Th. Van Kan, qui accueillait cette réunion au Salon de l’Auto, et une présentation générale du cadre général par O. Remels, Secrétaire général de la Fondation pour l’Enseignement, ce sont les Instituts de Formation continues des réseaux (FCC et CECAFOC) et inter-réseau (IFC) qui ont présenté le programme de formation intégrée en detail à quelque 85 représentants de 35 écoles venus s’informer plus avant sur l’offre de stages en entreprise.

Etaient aussi présents l’Inspection de l’enseignement secondaire qualifiant, les associations de chefs d’ateliers et l’Agence de Stimulation Economique, outre des représentants des 8 entreprises qui ont decidé d’ouvrir un programme de stages dès le mois de mars 2015 : Carmeuse, HedelbergCement, Stib, Sonaca, Techspace Aero, D’Ieteren, JTEKT Torsen et les Ateliers de la Meuse ont répondu présents pour contribuer à amener une meilleure connaissance de l’entreprise dans les filières de l’enseignement qualifiant : attitudes et comportements, réalités opérationnelles (qualité, sécurité, etc.), adéquation des techniques enseignées seront à l’agenda des stages d’observation (aussi ouverts aux collègues enseignants et conseillers pédagogiques des cours généraux des écoles concernées) puis d’immersion, dans plusieurs sous-secteurs : l’Automobile, la Construction mécanique (usinage), la Maintenance (tendance) mécanique, Maintenance (tendance) électrique, le Soudage (construction métallique, chaudronnerie).

partenaires

Pour obtenir plus d’informations sur le contenu des programmes de formation, cliquez ici.

Visionnez la video de l'événement

Projet-pilote formations continues en entreprises dès mars 2015

Des formations continues pour chefs d’ateliers, enseignants et formateurs CEFA en entreprises, … dès le mois de mars 2015 ! Des entreprises accueilleront des enseignants d’écoles qualifiantes pour des stages-pilotes d’observation, puis d’immersion en entreprises, avant de devenir eux-mêmes des ambassadeurs dans leur propre établissement, auprès des élèves et de leurs collègues…

Stages/formations continues pour chefs d’ateliers, enseignants et formateurs CEFA en entreprises

L’objectif de ces formations continues/stages[1] est de permettre à des enseignants, chefs d’atelier et formateurs CEFA (Centre d’Education et de Formation en Alternance), des 5ème, 6ème et 7ème  années sections Techniques et Professionnelles, d’effectuer un stage au cours duquel ils pourront découvrir la réalité de l’entreprise et de se découvrir mutuellement.

La Fondation pour l’Enseignement a délibérément choisi de se focaliser sur les stages pour enseignants, afin de faire jouer au maximum l’effet de levier et de relais que représente le corps professoral, cela afin de maximaliser l’impact des actions.

Lors des formations, les techniques enseignées pourront ainsi être comparées avec celles de l’entreprise, dans les métiers techniques (par exemple usineur, électricien, mécanicien, pneumaticien, etc.); mais pas uniquement, car un stage permet aussi de resituer ces métiers dans les réalités opérationnelles et transversales (comme la gestion de la sécurité, de la qualité ou encore la gestion des stocks ou de la traçabilité) dans différentes entreprises; c’est aussi l’occasion de donner quelques « clés » sur les aptitudes à entreprendre un projet et des informations sur les métiers, ainsi que sur les codes (attitudes, comportements, us et coutumes dans l’entreprise). Les préoccupations pédagogiques des participants seront au cœur des stages, pour s’assurer de l’utilité des contenus une fois de retour à l’école, tant auprès des collègues et des élèves. Les instituts de formation continues des réseaux et inter-réseau veilleront par ailleurs à intégrer ces stages dans un continuum de formation pour les participants, avant, pendant et après les stages.

Un comité d’accompagnement, soutenu par une équipe technique, rassemblant notamment les instituts de formation continue et les entreprises, avec l’appui des services de l’administration concernés, dont l’Inspection, définissent les contenus, programmes, prérequis, compétences à développer dans chacun des programmes, ainsi que les modalités pratiques des stages.

En décembre dernier, plusieurs grandes entreprises (Stib, D’Ieteren, Sonaca, TechspaceAero, Carmeuse et HeidelbergCement), qui soutiennent aussi financièrement la Fondation, et deux PME (les Ateliers de la Meuse et Jtekt Torsen) ont confirmé leur engagement à organiser des stages-pilotes sur le terrain, dans différents métiers. Des contacts sont en cours avec quelques PME pour compléter le panel de ces opportunités d’immersion en entreprise.

De leur côté, les réseaux d’enseignement ont déjà mobilisé des écoles potentiellement intéressées par les formations continues dans les options de base groupées correspondantes aux ‘métiers’ qui seront mis en évidence dans les stages. Ces écoles ont été invitées à participer à une session d’informations organisée avec le support de la FEBIAC au Salon de l’Auto le 21 janvier 2015. Suite à cette réunion d’information, un ‘matching fin’ sera recherché, pour tenter de répondre au mieux aux désidératas de chacun… Une sélection finale des écoles sera établie suivant des critères objectifs, afin de permettre une organisation fluide et de tirer le plus  d’enseignements possible en vue d’une approche élargie.

Un dispositif d’évaluation et d’auto-évaluation continues sera mis en place. A partir de juin, un bilan des formations-pilotes permettra d’en mesurer les premiers effets, avant d’évaluer comment étendre de manière systématique le développement de ces aptitudes et compétences via des interactions structurées entre écoles et entreprises.



[1] Les stages s’organiseront en trois phases : 1. observation dans l’entreprise (le plus souvent une journée) ; 2. immersion (variant selon les cas de 1 à 2 jours - Les durées des stages sont variables suivant les entreprises et seront confirmées sur base des programmes finalisés), dans un programmes de maintenance industrielle et/ou à la mise en œuvre d’un processus de production ; 3. pérennisation de la relation entre l’entreprise et l’école, et entre les stagiaires ayant participé au stage, et diffusion de l’information autour du stagiaire dans l’école. Pour autant que cela soit possible en regard de l’organisation des stages dans l’entreprise, des collègues enseignants dans les matières générales (mathématiques et/ou sciences appliquées) du même établissement que les chefs d’atelier/enseignants de pratiques techniques, seront conviés pour la phase d’observation.

Merci à tous et meilleurs vœux 2015 !

Chers amis et partenaires de la Fondation,
Merci à tous pour votre précieux soutien, et bon vent aux projets de la Fondation pour l’Enseignement en 2015.

En septembre dernier, le plan d’actions de la Fondation pour l’Enseignement 2014-2016 a été présenté. Ce plan, très bien accueilli, est à présent mis en œuvre sur le terrain, grâce au support et à la participation des acteurs de l’école et des entreprises… Ensemble, nous poursuivons nos efforts !

Enseignement-Entreprise : des initiatives mises à l’honneur au Palais Royal de Bruxelles

Ce 15 octobre 2014, à l’occasion du Concert d’Automne, leurs Majestés le Roi Philippe et la Reine Mathilde ont mis à l’honneur des initiatives qui construisent des ponts entre l’enseignement et l’entreprise, en présence de plusieurs représentants du monde politique, des administrations et de représentants du monde socio-économique. La Fondation pour l’Enseignement était également conviée.